LA RÈGLE EN DOUZE POINTS DE LA F:.M:. UNIVERSELLE

I. La F:.M:. est une Fraternité Initiatique qui a pour fondement traditionnel la Foi en une Force Suprême que les F… M… appellent Le Grand Architecte de l’Univers.
II. La F:.M:. se réfère aux « Anciens Devoirs » et aux « Landmarks » de la fraternité, notamment quant à l’absolu respect des Traditions spécifiques de l’Ordre, fondatrices de la régularité de la juridiction.
III. La F:.M:. est un Ordre, auquel ne peuvent appartenir que des hommes et des femmes libres et respectables, qui s’engagent à mettre en pratique au quotidien un idéal de Paix, d’Amour et de Fraternité.
IV. La F:.M:. vise ainsi, par le perfectionnement moral constant de ses membres, celui de l’Humanité tout entière.
V. La F:.M:. impose à tous ses membres la pratique exacte et scrupuleuse des rituels et du symbolisme, moyens d’accès à la Connaissance par les voies spirituelles, initiatiques et traditionnelles qui lui sont propres.
VI. La F:.M:. impose à tous ses membres le respect des opinions et des croyances de chacun. Elle leur interdit en son sein toute discussion ou controverse, de nature politique ou religieuse. Elle est, de ce fait, un centre permanent d’Union Fraternelle où règnent une compréhension tolérante et une fructueuse harmonie entre des femmes et des hommes qui, sans elle, seraient demeurés des étrangers les uns aux autres.
VII. Les F:.M:. prennent leurs Obligations dans l’ensemble des Volumes des Lois Sacrées contenus dans un coffret, la Torah, la Bible, le Coran et un Livre Blanc (symbolisant d’autres Philosophies), afin de donner au serment prêté sur celui-ci le caractère solennel et sacré indispensable à sa pérennité.
VIII. Les F:.M:. s’assemblent, hors du monde profane, dans des Loges où sont toujours exposées les Trois Grandes Lumières de l’Ordre :Les V.L.S ( la Torah, la Bible, le Coran et le Livre Blanc), une Équerre et un Compas pour y travailler selon le rite, avec zèle et assiduité, et conformément aux principes et règles prescrits par la Constitution et les Règlements Généraux de l’Obédience.
IX. Les F:.M:. ne doivent admettre dans leurs Loges que des femmes et des hommes majeurs, de réputation parfaite, gens d’honneur, loyaux et discrets, dignes en tous points d’être leurs sœurs et frères et aptes, à reconnaître les bornes de l’être humain face à l’infinie puissance de l’Éternel.
X. Les F:.M:. cultivent dans leurs Loges l’amour de la Patrie, la soumission aux lois et le respect aux Autorités constituées. Ils considèrent le Travail comme le devoir primordial de l’être humain et l’honorent sous toutes ses formes.
XI. Les F:.M:. contribuent par l’exemple permanent de leur comportement sage, citoyen et digne, au rayonnement de l’Ordre dans le respect de la discrétion maçonnique.
XII. Les F:.M:. se doivent mutuellement, dans l’honneur, aide et protection fraternelles. Ils pratiquent l’art de conserver en toutes circonstances la sérénité et l’équilibre, indispensables à une parfaite maîtrise de soi.